25/07/2005

...Lui...

 
Mon coeur, retenu par ma raison, se noie peu à peu dans l'impossible...

Ajourd'hui je marchai jusqu'au pont...
Je comptai les planches de bois comme les étapes de ma vie...
Arrivée au bout de ces souvenirs, je me retournai...
Toutes ces âmes avides de corps me tendaient les bras...
À l'autre bout du pont, l'eau...
Et au milieu de ce ciel liquide, il y avait Lui...
Ce nouveau venu, qui à tout chamboulé dans mon coeur...
Lui qui semble si près de moi, mais qui est bien loin de mes bras...
Mes yeux criant son nom, ma bouche pleurant sa peau, son odeur inconnue...

Mon coeur, retenu par ma raison, se noie peu à peu dans l'impossible...



13:22 Écrit par Perle | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

ma perle.... pkoi impossible? la distence n'est que relative, il n'y a que ce qu'on resent, et les sentiments qui existe. bizoooo

Écrit par : banane ;) | 25/07/2005

je me retrouve assez bien... ... dans cette sensation que tu décris si justement...A bientôt

Écrit par : Syolann | 28/07/2005

Relativise... Qu'est ce qui t'arrive !!! Je croyais que tu étais devenu + positive ... Mais je comprends qu'il y'ai quand même des jours où, même avec la meilleure volonté du monde, on a pas la force de rester optimiste... En tout cas, ce texte est sublime, c'est malheureusement dans la peine que l'on arrive à écrire les plus beaux écrits...

Courage ;)

Écrit par : AnGeL | 30/07/2005

bonjour PERLE bonjour, PERLE ,je viens de voir ton site et je le trouve très beau,c'est vraiment magnifique se que tu as fait et la musique,est une beauté à écouter, mais pour quoi une belle jeune fille comme toi est si malheureuse bisous à plus lulu 56ans

Écrit par : lucienne | 02/12/2005

Les commentaires sont fermés.